La cure de réalité….

Ca y est…. Vous avez enfin décidé de lâcher votre PC-instrument de torture et de bouger, sortir, profiter de l’air, des zoziaux qui gazouillent, de l’herbe verte, de la foule qui bruisse dans les villes…

Votre mental est proche du niveau zéro ascendant « bordel je suis le dernier des mohicans ». Vous vous croyez le mec le plus laid de la terre, et vous entrevoyez déjà cette longue vie en solo, condamné à tricoter votre corde de pendu le soir en regardant une série policière autrichienne des années 80…. Vous savez ! Ces séries dynamiques comme un TER de Picardie en décembre… Vous avez la ride qui pousse et lorsque l’on vous demande si vous allez à un enterrement vous avez envie de répondre : « oui, au mien »…. LOL

Vous etes en plein dans l’effet site de rencontres…. Cet effet qui veut que lorsque l’un de vos contacts a appris que vous aviez écrit un poème l’année de vos 23 ans, elle a décidé de cesser de vous parler, parce que tout de suite elle vous imagine avec l’écharpe rouge, la mèche folle, à déclamer des vers devant une mer déchaînée avec une tendance exacerbée à la mièvrerie guimauve et chiante… Ne cherchez pas ! La tendance aux jugements rapides est le lot commun… Je crois qu’elle vous verrait au volant de votre voiture elle penserait tout de suite que vous bossez comme taxi…. Et elle aime pas les taxis !

Qui plus est aux yeux du monde, « poésie / nouvelles » signifiera toujours « chiant »… sachez-le. Ce qui n’empêche pas le monde d’adorer milles et un chanteurs ou groupes dont les lyrics sont si beaux, drôles ou surprenants, de Gainsbourg à Jeff Buckley et j’en oublie…. Allez piger la contradiction….

Allez expliquer aux gens que toute personnalité est multiple…QUE d’avoir écrit quelques nouvelles et/ou poèmes ne vous empêche pas d’être homme, drôle, carnassier, doué de fantaisie.... drolatique et déchaîné, prompt aux délires... Mais que oui aussi vous etes celui qui écrit ce qu'il ressent parfois, que ça ne parle pas que d’amour et de mort nom de diou !!!! Qui aime faire partager par la magie de l'écrit certaines des émotions qu'il a vécues.... juste par bonté, jeu et amour des mots… Que vous le faites aussi pour mettre des paroles sur les compositions de vos potes musiciens….

Bref…. Vous voilà donc au dehors… Avec un(e) ou plusieurs ami(e)s. Déjà le soleil vous ragaillardit comme un chargeur fait à des piles Wonder….

Et là miracle…

Au hasard de vos pas quelque belle inconnue vous sourit gentiment… Au hasard d’un bar accoudé au comptoir quelqu’un de simple vous parle et ne s’offusque pas que vous ne soyez pas cosmonaute option Antonio Banderas en CDI… Une jolie fille se retourne sur vous dans la rue… Vous surprenez une bribe de conversation entre deux demoiselles du genre « il est mignon ce type »…. Avouez que ça fait du bien !

Peu à peu votre peau de dégouté tout droit sorti du net commence à s’écailler et tomber en lambeaux…. Vous réalisez que, oui, vous etes comme vous etes mais qu’au fond certaines femmes apprécient ….

Mieux ! Apres une conversation vous réalisez même que votre voisine de comptoir trouve plutôt sympathique que vous ayez dépassé le 4 de QI, et qu’au fond être un peu intelligent et cultivé n’est pas une tare pour tout le monde…. Elle apprécie votre humour… Que vous la fassiez rêver par quelque récit de voyage… Qu'elle aime que vous la fassiez rire et (miracle) qu'elle aussi sait vous faire rire (si si les mecs ca existe...)

Vous qui vous condamniez déjà à devenir un fan de foot beuglant et décérébré pour avoir une chance de plaire !!!!! Vous vous rasez l’écharpe du FC Nantes Atlantique avec plaisir !!!!

Vous passez une super bonne soirée en regrettant un brin de ne pas avoir toujours le courage d’aborder la ravissante vénitienne d’à coté qui ne cesse de vous regarder. Votre coté timide pour la drague vous perdra… Vous n’etes pas de la race des dragouilleurs professionnels, mais au fond vous en etes plutôt fier. Garder encore un peu de fraîcheur et de sincérité, quitte à manquer parfois du courage du premier pas (vous avez les autres courages heureusement)…. Vous préférez. Et puis au fond c'est faux et vous le savez: des fois vous osez..... ;-)

Mais de nouveau vous savez que vous restez quelqu’un de séduisant, complet, qu’on ne peut pas caser d’office dans une case caricaturale…. Trop de donzelles vous sourient outrageusement dans la rue pour que vous en doutiez. Et leur sourire s’accroît lorsqu’elles vous parlent car elles adorent les mecs qui ont de la conversation, qui les font rire et rêver... Non vous n’etes pas un mammouth…

Vous rayez de votre agenda votre soirée tricot macramé devant Derrick et retrouvez l’espoir et cet humour absurde et loufoque qui vous caractérise…

Et vous pigez l’essentiel : n’allez pas sur les sites de rencontre dans le but de rencontrer l’amÔoouuuuuuuuuuuuur….. Il ne se décrète pas, ne se choisit pas sur catalogue. Vous n’etes pas une fiche en 12 points et deux photos avec taille, pointure et cases a goûts musicaux prédéfinis… Mais bien plus que cela. Profitez de la fin de votre abonnement pour proposer juste des rencontres amicales et UNIQUEMENT amicales. Débarrassé définitivement de toute intention (et tenez vous y), vous pourrez enfin créer de vraies relations simples dénuées d’enjeu… Et de nouvelles amies avec qui vous pourrez diversifier vos soirées, bouger, apprécier une bonne toile dans n’importe quel ciné, un bon resto, un concert pour s’éclater, une passion commune pour quelque activité sportive, ou le simple plaisir de se faire dorer le front sur une terrasse ensoleillée en bonne compagnie…. OUF

Et vous vous foutrez une branlée un soir au Poker ou en bataille de polochon….

Vous n’aurez pas à culpabiliser de suçer des camels une fois de temps en temps…

Et surtout…. Au moindre moment de doute sur site de rencontres : faites vous une grosse cure de réel…

Bref…. VIVEZ.

 

Dans un prochain article je vous raconterais les "personnages" hallucinants que moi ou d'autres amis ont eu l'occasion de rencontrer via sites de rencontre. Et là je vous promets que vous n'allez pas en croire vos oreilles: Dans le genre vous avez droit à des expériences "croustillantes". A croire que la moitié des jeunes femmes d'aujourd'hui méritent une grande chemise à manches longues qui s'attachent dans le dos... Ou que d'autres se foutent de votre gueule avec tellement peu de talent que cela devient presque drôle de faire semblant de rentrer dans leur jeu...