"Le loup se meurt..."... (poème animal)

© Régis B.

 

Au fronton de sa peine
L’empale un ange de braise
Ailes de rubis et port de reine
Langue de jaspe qui lèche sa plaie
Le cœur bat : Trois…

Le loup se meurt

Lame d’airain déjà dans sa chair
Le corps qui ploie
Dans sa bouche un goût de cendres mouillées
Bruit sourd d’un cœur qui s’arrête
Le cœur bat : Deux…

Le loup se meurt

Animal penché sur son propre néant
La narine souillée par le sang
Dans son ventre des gouttes d’acide
Qui font des enfants des milliers d’enfants
Qui le dévorent
Le cœur bat : Un…

Le loup se meurt

Ses genoux à terre
Choc sourd sur ses os de verre
Bras ouverts pour cet ultime baiser
Mortel
A qui la donne de son fer


Le cœur a cessé de battre

 

Le loup est mort

 


© Régis B.